Posted By États de Splendeur
La Tuque, Mauricie
Un projet a été mis en branle pour constuire une centrale électrique non loin de la ville de La Tuque, en Mauricie. Cette initiative en est une qui est partagée entre la ville de La Tuque et Wemotaci. La communauté Attikamekw de Wemotaci ainsi que la mairie de La Tuque ont négocié cette entente depuis plusieurs mois. Ils ont donc annoncé ensemble la construction de la centrale d'une valeur de 85 millions de Dollars. Le barrage harnachera la rivière Manouane. Il s'agit d'une rare entente de la sorte, faisant de la communauté Attikamekw et de la ville bâtie autour de l'industrie du bois, des partenaires égaux dans le processus. Une centrale de 22 mégawatts sera ainsi construite . Souhaitons que cette collaboration se fasse sous le signe de la bonne entente responsable. La ville de La Tuque a fêté son centenaire, cette année.

 
Posted By États de Splendeur

Manawan

 

 Cette fin de semaine, du 5 au 7 août, aura lieu le 105ème anniversaire de Manawan, souligné par le traditionnel Pow-Wow. Pour ceux qui voudraient y camper pour la fin de semaine, le prix est de 30$. Beaucoup de choses à voir et apprécier. Allez à la rencontre du monde Attikamekw, en plein coeur de Lanaudière, pour trois jours remplis d'activités.

 

 Pour plus d'info sur ce, ainsi que d'autres Pouw-Wow ayant lieu au Québec cette année:

www.etatsdesplendeur.com/surveiller_powwow2011.htm


 
Posted By États de Splendeur

Windigo
WINDIGO: tel est le nom d'un film exquis présenté au festival Présence Autochtone 2010.

Un film de Chris Happyjack Mc Kenzie, personne ne peut s'attendre à un pareil film puisqu'il s'agit d'un nouvel angle pour conter une histoire sur un écran. L'angle de la racine du pays et de ses peuples.

 Windigo à vu le jour grâce au projet Wapikoni Mobile, un studio de cinéma ambulant sillonant les routes menant dans différentes communautés autochtones du Québec. La marraine du projet, Manon Barbeau, cinéaste de longue date, à aussi produit Windigo. C'est aussi à travers cette même Wapikoni Mobile que l'artiste Samian à pu être connu.

 Le film a déjà été présenté à Montréal dans le cadre du festival Présence Autochtone 2010, nous vous tiendrons au courant d'autres projections prévues dans le sur du Québec. Le film est en Attikamekw, avec des sous titres en Français.

 

''Parfois on ne sait pas ce qu'on est en train de vivre. Parfois, on ne sait pas qu'on est en train de mourir. / At times we do not know what we are living through. At times we do not know that we are dying.''


 

 

 
Google

User Profile
États de Spl...
Québec

 
Archives
 
Links