Archives
You are currently viewing archive for December 2010
Posted By États de Splendeur

Johan Beetz
Il était une fois, à la fin du 19ème siècle, un jeune Belge de bonne famille ayant étudié en médecine et en biologie devient amoureux de Marthe, fille à laquelle il deviendra fiancé. Né dans la sécurité du château d'Oudenhouven, du royaume de Belgique. Johan est loin de se douter que sa vie basculera, et qu'il deviendra en quelque sorte une ''version québécoise de Jean de Florette'', mais avec une fin heureuse dans ce cas-ci...

 

pour la suite: www.etatsdesplendeur.com/pub_vignette.htm


 
Posted By États de Splendeur

Abitibi Temiscamingue

 

    Vivre en région. Qui n'y a pas déjà au moins songé. Hélàs, pour plusieurs, les oblstacles à la migration vers la quiétude des régions sont nombreux. On appréhende l'isolation, la fermeture d'esprit. Certains peuvent aussi se poser des questions sur les emplois ou opportunités d'affaires e région. Pourtant, nous vivons présentement un mini exode urbain, et de une bonne quantité de jeunes optent pour la vie dans une région d'adoption. Ceci est bien entendu une bonne nouvelle pour les régions qui héritent de ce renouveau de leur bassin de population, mais qu'en est-il des personnes qui ont décidé de s'implanter dans un lieu non métropolitain? Y trouvent-ils leur compte?

  Un de ces émigrés urbains nous offre cette semaine un article faisant un survol de son expérience de migration régionale. Ayant habité dans plusieurs différentes régions urbaines et rurales du Québec, Pierre Hervé, biologiste de formation nous relate son expérience récente d'implantation dans une municipalité qui lui plaît à merveille.

 

à lire ici: www.etatsdesplendeur.com/vieurbaineenregion.htm


 
Posted By États de Splendeur

  Qui n'a pas entendu de l'homme qui parlait aux loups?

Michel et Louise Pageau, grâce à leur bagage familial, ont toujours partagé une proximité avec les animaux. Après avoir été trappeur, Michel Pageau s'est recyclé en soignant des animaux sauvages. Depuis sa tendre enfance, il apportait toujours des bestioles dans ses poches en classe. Cette passion , de fil en aiguille, a fini par se traduire en vocation.

  Les Pageau ont ouvert un refuge, sur leurs terres, pour les animaux sauvages, souvent orphelins ou mal en point, ayant été retrouvés dans la nature, tantôt par des membres de la famille, tantôt des âmes généreuses parmi le public, et encore tantôt par des agents de conservation de la faune.

 Une fois ayant été soignés, les pensionnaires du refuge Pageau sont retournés dans la vie sauvage. Par contre, certains ne peuvent pas retourner dans un tel milieu qui leur serait devenu trop hostile, par conséquent, le lieu devient leur résidence, où les Pageau tentent de leur offrir une existence qui les garde en contact avec leur milieu naturel.

  Combien de Loups, d'oiseaux de proie, d'orignaux, d'ours, de lynx et moult autres membres de la faune abitibienne sont redevables à ce refuge. En 2001, le film ''Il parle avec les loups''  de Louise Girard et Yves Lafontaine est présenté au 20e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.Ce couple d'Amos se fait donc présenter au monde, avec leurs aspirations au coeur, pour ces membres égarés du royaume animal ainsi recueillis.

 

 Leur oeuvre en est une généreuse, qui, chaque année, voit son coût augmenter avec le coût de la vie. Bien que bon nombre de causes méritent notre attention, il est réconfortant de connaître de telles initiatives, issues de la volonté de charité envers les créatures, partis de rien, ils ont aujourd'hui un rôle très important à jouer dans leur région, et même au delà. Si parmi vous se trouve quelqu'un qui se sent généreux envers un humble refuge abitibien pour animaux sauvages, sachez que chaque sou est apprécié, et c'est dans l'amour de la besogne que sera accueilli cette aide précieuse pour le refuge Pageau, dans la ville d'Amos, en Abitibi-Témiscamingue. Mais le plus merveilleux, c'est d'avoir le droit de visiter presqu'en tout temps, ce magnifique jardin des animaux septentrionaux.

www.refugepageau.carefuge pageau

 

 

 

 

 

 


 
Posted By États de Splendeur

 

Marché de Noël

Photo provenant de www.marchevieuxport.com

 

 Dans la capitale, chaque an, nous retrouvons au Marché du Vieux Port, le traditionnel ''Marché de Noël, ou l'on peut retrouver une grande variété de producteurs offrant de quoi dresser une table des rois pour Noël et le nouvel an. On y trouve aussi plusieurs idées singulières de cadeaux.

  C'est ainsi que certaines des meilleures tartes et tourtières, pâtés et fromages de Québec se retrouvent sur les étalages du Marché, mais aussi viandes fraîches, charcuteries, textiles, fourrures, produits sauvages, conserves, sans oublier une panoplie de cidres, vins et boissons artisanales pour n'en nommer que quelques uns.

 Chaque année, on peut retrouver plus de 70 producteurs diversifiés de denrées alimentaires et non-alimentaires dans ce marché, situé dans le centre-ville de Québec.

Bon nombre de ces produits sont offerts en exclusivité sur place, et ne se retrouvent donc pas dans d'autres marchés du genre tel le salon des métiers d'art à Montréal ou d'autres expositions comparables dans d'autres villes.

  En effet, Québec se situant un peu à la croisée des chemins des régions du Québec, beaucoup de petits producteurs de la Beauce, de Charlevoix, de la Mauricie, des Bois Francs, de la Côte Nord, et même du Saguenay, en plus de ceux de la région de Québec, viennent présenter leurs confections dans le principal marché public de la Ville.

 Voici donc encore venue cette occasion annuelle d'acheter local et aussi de s'enrichir des talents uniques de bon nombre de producteurs québécois.

 Bonne visite!

www.marchevieuxport.com/marche-de-noel.php

 


 

 

 
Google

User Profile
États de Spl...
Québec

 
Archives
 
Links